Spiritualité

Amoureux de la Vie

Amoureux de la Vie

Par Patrick Giani

Etre amoureuse ou tomber amoureux est l’une des plus belles choses qui puisse nous arriver dans la vie. D’ailleurs, on ne « tombe » pas amoureux ou amoureuse puisque, en réalité, on s’élève vibratoirement grâce à cet élan du coeur qui nous transporte de joie.  Ne dit-on pas, lorsque notre coeur bat pour la personne aimée, qu’on se sent « pousser des ailes » ? Comme les oiseaux – ou comme les anges – nous nous élevons et nous pouvons nous détacher pour un temps de la condition humaine, si pesante et si terre à terre parfois…

 

Amoureux de la Vie

 

Cette expression s’applique le plus souvent à une relation nouvelle entre deux êtres, mais elle peut s’appliquer également à tous ces coups de coeur que nous pouvons avoir dans l’existence. Ainsi, on peut tomber amoureux d’un beau paysage, d’un pays lors d’un voyage, d’une fleur magnifique, d’un artiste ou d’une musique qui nous émeut. Car le sentiment amoureux ne se commande pas, ne se mesure pas, ne se contrôle pas. Il naît subitement, au gré du temps, d’une rencontre entre notre coeur et l’objet d’un désir d’aimer ou de se sentir aimé(e).
Si la beauté d’un paysage ou la voix d’une chanteuse vous fait vibrer, cela signifie que vous vous sentez « en amour » avec ce paysage ou cette voix. Dès lors, il est bon de se laisser envahir par ce sentiment amoureux et de le vivre pleinement.
Personnellement, lorsque je découvre un artiste ou une chanteuse qui me fait vibrer, j’écoute son album « en boucle » pendant quelques jours, puis je pars à la recherche de ses autres albums, je lis sa biographie afin de mieux connaître son parcours, son histoire personnelle, ses passions. Je dresse même sa carte du ciel afin de ressentir ses forces, ses faiblesses, son chemin de vie…
C’est ce qui arrive aux ados lorsqu’ils sont fans d’une star du cinéma ou de la chanson. Ils tapissent leur chambre de posters et d’images à son effigie, ils font des kilomètres pour assister à l’un de ses concerts et ils le vénèrent comme un dieu ou comme une déesse.

Cette forme d’amour est certainement excessive mais elle ouvre notre coeur, elle le rend joyeux, vibrant et c’est cela qui est important. Comme le chantait mon ami Jacques Higelin : Et dis-toi qu’il n’y a pas de plus grand malheur que de laisser mourir le rire dans ton coeur.*
L’adoration qui peut résulter de ce sentiment amoureux amène parfois à des situations complexes, mais le plus souvent cela reste de l’amour platonique. Je me souviens d’une consultante qui était perturbée car elle était tombée amoureuse de sa prof de yoga. Et comme elle n’était pas homosexuelle, elle se demandait ce qui lui arrivait. J’ai donc établi une comparaison de thèmes, puisqu’elle connaissait sa date de naissance, et j’ai pu l’éclairer sur ses affinités astrales avec cette femme, ce qui les avait rapprochées. Je lui ai conseillé de ne rien provoquer et de laisser venir les choses naturellement. Quelques temps après, elle m’a envoyé un mail pour me remercier car elle avait compris  que son amour pour cette femme était une projection de son désir de devenir professeur de yoga, comme elle. D’ailleurs, c’est ce que lui avait dit sa prof, qui l’appréciait beaucoup car elle avait décelé très tôt ce don inné chez ma consultante.
Etre amoureux ou « tomber amoureux » n’est donc en rien dangereux, dans la mesure où nous restons lucide et centré dans notre coeur aimant et aimé de la Source.

« Enivrez-vous, écrivait Baudelaire, enivrez-vous sans cesse ! De vin, de poésie ou de vertu, à votre guise, mais enivrez-vous. »
C’est pourquoi je vous souhaite de tomber amoureux le plus souvent possible. Car c’est ainsi que votre coeur restera toujours jeune, lui qui a tant et tant aimé au fil de vos vies antérieures, et qui ne cessera jamais d’aimer, même de l’autre côté du voile.

Un éternel amoureux de la Vie !

*  Un aviateur dans un ascenseur

 

Amoureux de la Vie

Partagez