Patrick Giani
Astropsychologue, spiritualiste et écrivain
Patrick Giani
Positivez vos transits dissonants
Astrologie du Nouvel Age

C'est le best seller de Patrick Giani.
Les deux premières éditions traitaient des transits en carré des planètes lentes, par rapport aux planètes natales, et comment les positiver. Cette troisième édition a été augmentée des transits dissonants du Soleil, de Mercure, de Vénus, de Mars et de Jupiter par rapport aux planètes natales.
Ce livre est définitivement épuisé mais vous pouvez en retrouver le contenu, enrichi et réactualisé, dans les livrets bleus "Comment positiver les transits dissonants..." de l'association Jupitair.

positivez vos transits


EXTRAIT

PLUTON en dissonance au SOLEIL natal

Le plus éprouvant des transits au Soleil natal. Sans doute parce que le Soleil est lié à notre vitalité et que Pluton la touche particulièrement, en transit comme en carré. Le Soleil c'est aussi la personnalité, la fonction rayonnante de l'être, le pouvoir de création.
C'est sur tous ces plans que le carré de Pluton va jouer en installant un climat particulièrement lourd et confus. Ce n'est pas la confusion de Neptune ni la lourdeur, la pesanteur de Saturne, mais plutôt une sourde inquiétude avec des périodes de doute et d'angoisse inexplicables.
Imaginons un instant la comparaison du système solaire avec un tourniquet de jardin d'enfants. Soudain arrive un malabar de cent quarante kilos qui, pesant de tout son poids, fait grincer le mât central au risque de le casser. Ce mât, c'est notre Soleil et cet intrus c'est Pluton qui, par son excentricité, tente de le décentrer. La seule différence, c'est que Pluton est très loin de l'astre du jour. Cependant, malgré cet eloignement, il est difficile de l'oublier et nous le réalisons lors d'un transit ou d'un carré.
Pour ce qui est de la distance, nous pouvons la mesurer sur le plan psychologique: aucune fonction planétaire n'est plus difficile à cerner que celle de Pluton en nous. Qui peut prétendre connaître tota!ement son subconscient ? C'est avec l'âge, et en fouillant les plus basses couches de l'être que nous arrivons à cerner la nature de nos instincts.
Son excentricité est également à rapprocher de nos tendances à sortir des limites que nous nous imposons parfois. Nous disons d'une personne qu'elle est excentrique lorsqu'elle dit ou fait des choses qui sortent des normes que la pudeur, la morale ou la peur de se sentir jugé nous imposent.
En fait, cette excentricité étant le plus souvent subconsciente, il entre dans son jeu une part de mystère. On a tendance en effet à cacher "son Pluton" et ce, dès le plus jeune âge. Peut-être parce que, inconsciemment, nous sentons qu'il est difficilement acceptable aux yeux de tous. Difficile d'amener une planète qui symbolise les ténèbres en pleine lumière, n'est-ce pas?
C'est pourquoi, lors d'une conjonction ou d'un carré de Pluton au Soleil natal nous sentons comme une angoisse nous envahir :
« Et si les autres savaient qui je suis réellement? » Ou bien : « J'espère qu'ils ne verront pas ce côté de moi-même que je n'aime pas! »

C' est la peur qui nous amène à ce raisonnement. Peur de nous-même, le plus souvent. Peur de nos désirs cachés, peur de nos pulsions instinctives, peur de nos tendances agressives ou vicieuses, peur de ne pas être à la hauteur, peur de se tromper, peur de mourir, peur... d'avoir peur le plus souvent.
Alors que le plus sage serait de penser:
« Et si je leur disais qui je suis réellement? »
Mais aux heures plutoniennes, il y a souvent un blocage, et ce blocage vient en grande partie de notre éducation, de la morale bourgeoise, de notre culture judéo-chrétienne. Il est probable que, dans quelques décennies, nous aurons tellement développé notre intellect et exploré notre psyché que les valeurs plutoniennes seront moins difficiles à exprimer. Pour le moment, nous en sommes encore loin...
Le plus souvent, un transit ou un carré de Pluton se manifeste par une révolte intérieure et un sentimeht d'angoisse profond. On sent que quelque chose est là qui nous ronge, qui nous freine et l'on ne sait pas très bien ce que c'est. Nous ressentons très fortement les vibrations des gens qui nous entourent et spécialement celles des personnes qui cachent quelque chose ou qui sont mal dans leur peau. Nous décelons facilement le « défaut dans la cuirasse » et les faux-semblants. Hypersensible mais ne le montrant absolument pas, nous en souffrons cependant intérieurement.
En fait, si nous avons une telle attitude, si nous jetons un regard noir sur le monde et notre entourage, c'est parce que nous sommes en train de changer, de nous métamorphoser. Nous réalisons cela lorsque, le miroir tendu, la société nous renvoie une image qui devient insupportable.
Diverses attitudes sont possibles à ce moment-là: se révolter et faire le «ménage» dans ses relations, ou bien suivre ses pulsions intérieures quitte à y laisser quelques plumes, ou encore subir la transformation de l'intérieur avec humilité et lucidité. Pour quelqu'un d'assez évolué, cette experience lui permettra d'acquérir un meilleur contrôle de soi et de ne plus avoir peur de rien, pas même de la mort.

Sur le plan physiologique, Pluton se manifeste en « grignotant » les forces vitales que le Soleil représente. Suivant que le Soleil est en Taureau, en Lion ou en Capricorne, les symptômes seront différents. Il faut étudier de près la maison où se trouve le Soleil (c'est elle qui en subira l'impact le plus fort), les aspects qui le lient aux autres planètes, et, bien sûr, le domaine de la maison VI qui nous renseigne sur les faiblesses du Soleil que Pluton va éprouver. Ce transit dure environ deux ans et demi, mais du fait de sa rétrogradation il nous laisse « souffler» souvent.

Sur le plan événementiel, c'est selon le degré d'évolution et de connaissance de soi que Pluton se manifeste. Pour un individu qui n'est pas conscient de certaines forces cachées qui s'agitent en lui ou qui ne s'est jamais remis en question, le transit peut être très déstabilisant. Il peut avoir l'impression de devenir fou, de ne plus arriver à se maîtriser. Ainsi, une peur causée par une personne agressive, ou un véhicule qui manque de le renverser, peut engendrer des crises de paranoïa, voire de schizophrénie. Il peut se sentir possédé par des forces invisibles ou traqué par des inconnus qui lui veulent du mal. De ce fait, il peut devenir vulnérable ou lâche et ce manque de confiance en lui peut se répercuter dans sa vie quotidienne. La fonction solaire de l'être ne rayonnant plus, ses amis le fuient, ses collègues de travail peuvent le rejetter, ses subordonnés n'admettent plus son autorité.
Pour un individu qui sait se remettre en question, il comprendra que toutes ces peurs et ces angoisses ne sont que le reflet de la plus sombre partie de lui-même. Qu'il lui faut accepter de se voir tel qu'il est, dans son aspect le plus négatif, ou le moins valorisant, pour comprendre la nécessité de changer de peau avant qu'il ne se supporte plus lui-même. Il s'agit avant tout d'une réelle mutation. Comme toute mutation, il y a un temps d'adaptation. Celui-ci se fait généralement au premier carré exact. Ne se sentant pas tres à l'aise, l'individu compense en se jetant des défis, en s'investissant à fond dans ses activités. Devenant hypercritique envers lui-même, il peut chercher à se surpasser, à approcher de la perfection. C'est pourquoi les individus qui vivent un tel aspect deviennent parfois maniaques, traquant le moindre défaut, la moindre imperfection. Leur regard ressemble à celui de l'aigle, rien ne leur échappe. Cependant, ils s'investissent si intensement dans leurs activités que leur attitude, à la fongue, devient obsédante pour leur entourage.
C'est généralement lors de la rétrogradation de Pluton en orbe que les appuis se font plus rares et que les ennuis arrivent. Ils coïncident souvent avec des ennuis de santé dus à une baisse de vitalité. La véritable remise en cause se fait pendant ces longs mois où l'être perd confiance en lui, ou il broie du noir. Ce n'est qu'après le dernier transit exact que l'on commence à remonter la pente (six à huit mois après). Si, passé ce delai, nous nous souvenons de l'être qui portait notre nom avant le transit de Pluton, nous aurons l'impression qu'il vivait à une toute autre époque...

Sur le plan spirituel et karmique, le carré de Pluton intervient lorsque l'ego est trop fort, trop important, trop visible. La période précédant le transit nous renseigne sur les raisons pour lesquelles l'ego a pris trop de place. Généralement il s'agit d'une période de succès ou de mise en valeur de ses capacités, de sa personnalité. Pluton vient alors dire au Soleil :
« Tu te prends pour qui, dis-moi ? Sais-tu que je peux te déstabiliser si je me manifeste? Sais-tu que je peux te décentrer facilement? »
Et à l'image du Pluton celeste, le Pluton en nous qui est excentrique réagit : il se révolte, obligeant notre Soleil à tenir compte de son côté extrémiste, de ses peurs incontrolées, de ses angoisses inavouées, de sa phobie de l'échec. Cette experience a pour but de faire evoluer la fonction solaire en la soumettant à une épreuve dont elle doit sortir épurée, transparente, rayonnant d'une lumière authentique. L'ego doit être soumis à la volonté de l'être afin qu'il sache que l'essentiel de l'individu n'est pas forcement visible et qu'il est vain de tenter d'en tirer une gloire personnelle.
Si le Soleil perd de sa brillance lors d'un transit de Pluton, au sortir de cette expérience il aura gagné en clarté.

Comment le positiver?

(.../...)

Lire la suite dans le livret bleu "Comment positiver les transits dissonants de Pluton" de l'association Jupitair.

Partager

© 1993-2012 Patrick Giani - tous droits de reproduction,
de traduction et d'adaptation reserves pour tous pays.
Faire demande par email. Pour faire connaître cet article à vos amis,
faites un copier/coller de la barre de titre de votre navigateur.

astrologie

études astrologiques
JUPITAIR

editions jupitair

livre Les trois dimensions de votre theme astral
livre Semences pour la Nouvelle Terre
livre l'astrologie dans tous ses etats
l'astrologie karmique
carte du ciel
livre patrick giani
Logiciels d'astrologie AstroQuick Mac PC
JUPITAIR
livre patrick giani
hillsong
livre le retour du Christ