MusiqueSpiritualité

Les plus adaptables

Les plus adaptables

Par Patrick Giani

Bob Marley , qui était un prophète, nous a quittés en nous laissant l’une de ses plus belles chansons « Could You Be loved »
(Puisses-tu être aimé)

Dans l’un des couplets on trouve cette phrase inspirée du livre de la Genèse « Only the fittest of the fittest shall survive, stay alive »
L’adjectif fittest se traduit en général par le plus en forme ou le plus fort, mais dans le sens de celui qui peut le mieux s’adapter. Ce qui donne « seul le plus adaptable des adaptables restera vivant, survivra »

Si Marley a inclus cette phrase dans l’un de ses textes, c’est parce qu’il savait que sa génération aller être confrontée à des événements éprouvants dans le futur.
Or à notre époque, en cette période où l’ancien monde n’en finit plus de s’effondrer, quelle est la valeur de cette prophétie?
A mon sens c’est à la fois un conseil et un avertissement : « si vous voulez survivre à ces cataclysmes, à cette pandémie que vous vivez, il vous faudra être en forme, être ADAPTABLE physiquement comme moralement. « Un esprit sain dans un corps sain » permet de mieux résister aux épidémies, à la famine, aux privations, aux changements climatiques. En renforçant notre système immunitaire, nous nous protégeons contre les bactéries, les virus, les maladies, la fatigue et la dépression.
C’est pourquoi il est Impératif de se nourrir sainement, de privilégier les fruits et légumes bio, d’éviter les viandes, les charcuteries et de respecter son corps.
Maintenant chacun trouvera son propre équilibre et ses propres recettes, mais pendant cette période de purification il est souhaitable de savoir s’adapter à toutes les situations. Car tout va aller très vite, de plus en plus vite.
Plus que jamais l’univers nous montre ce qu’est l’impermanence, rien n’est stable, rien n’est durable en ce bas monde, il est donc nécessaire de ne pas accorder trop d’importance aux biens matériels.
Si demain la maison que vous avez achetée est inondée ou bien est emportée par une tornade, ce sera certes une perte considérable, mais si vous êtes VIVANT vous remercierez le ciel d’avoir été épargné.

S’adapter c’est également savoir se débrouiller avec peu de moyens, et surtout accepter ce que la vie nous donne à vivre.
En ces temps d’Apocalypse tout est possible. Les solitaires peuvent soudain être obligés de partager, ou d’avoir charge d’âme. Les membres d’une grande famille peuvent se retrouver isolés et perdre la foi.
Dans tous les cas, chacun d’eux garderont à l’esprit que l’essentiel n’est pas de sauver sa peau mais de sauver son âme.
« Que Ta volonté soit faite et non la mienne » est sans doute la meilleure attitude à avoir afin de mieux vivre la transition.

Enfin, s’adapter signifie aussi être ouvert aux êtres que nous rencontrons, et avant tout à ceux qui nous sont chers .
Plus que jamais l’ego doit céder sa place à QUI vous êtes vraiment, ce cœur aimant et aimé de la source qui bat dans votre poitrine.

C’est pourquoi Bob Marley a chanté plusieurs fois le refrain de sa chanson, afin que les gens comprennent bien le message « Puisses-tu être aimé et bien aimé »
Car c’est de la présence de cet Amour partagé que dépend la survie de chacun. Si nous restons centrés le plus possible dans notre cœur aimant et aimé de la source, nous sommes comblés d’amour et nous pouvons le partager aisément. C’est une véritable protection que la Source nous offre, une bénédiction permanente capable de nous libérer de nos chaînes, quelles que soient les circonstances, et nous garder dans la paix de l’Esprit.

Que l’Amour et la Lumière guident tous vos pas.

Patrick Giani

Partagez