Spiritualité

Vivre le Tout Amour au quotidien

Vivre le Tout Amour au quotidien

Par Patrick Giani

Vivre le Tout Amour au quotidien n’est pas chose facile quand on est conscient et sensible aux vibrations environnantes.
Lorsqu’on voit le monde avec le regard des médias, on se dit que c’est le chaos, que l’humanité va droit au mur, que l’on vit une sorte de « suicide collectif  » dans lequel chacun est entraîné, bon gré mal gré. Au mieux, un monde qui s’enfonce dans la crise d’années en années et dans lequel il est possible de survivre, tant que l’on fait le dos rond et que l’on a de quoi subsister dans le frigo…

Lorsque je vois, au petit matin, certains hommes acheter leur journal pour le feuilleter à la terrasse d’un café, je peux lire dans leurs pensées « Un jour ça va péter ! ».
J’ai bien connu cela lorsque j’habitais Paris, dans les années 80. Et puis un jour, je me suis réveillé et je ne suis pas allé chercher le journal. J’ai réalisé que, en fait, ça pétait tous les jours (pas autant que le 11 septembre ou Fukushima bien sûr, mais pour celui qui est « en conscience » chaque jour l’effondrement de l’ancien monde est perceptible).
Je me suis alors concentré sur ce que j’aimais faire et décidé de « prendre la Vie comme elle vient ». J’avais pris  conscience que, face au chaos de ce monde matérialiste, croire en un monde meilleur pouvait aider à le manifester au quotidien. Bien entendu, ce n’était pas le meilleur des mondes, mais c’était celui qui me rendait heureux et c’était cela qui comptait.

Vivre le Tout Amour au quotidien

Comme le disait Gandhi : « Sois le changement que tu veux voir dans le monde ». Il est donc nécessaire de commencer par soi-même.
Et le point de départ de cette co-création consciente, c’est notre coeur. Car c’est l’Amour qui sauvera le monde, rien d’autre.
Dès lors, si vous souhaitez faire partie de ce Nouveau Monde, de cette Nouvelle Terre dont parlent les Ecritures et les messages célestes, il vous faut nourrir cet Amour, cet Amour inconditionnel il va de soi, et ne plus écouter les sirènes de l’inconscient, du doute, du désespoir, de l’incertitude et du malheur.

Vivre le Tout Amour au quotidien n’est pas chose facile. C’est comme avancer sur un pont très très étroit en évitant de regarder en bas, tout en bas, là où les eaux rugissantes de la rivière grondent. Car il faut braver le vent, la pluie, les orages et les éclairs tout en continuant d’avancer, avec la foi et l’espoir de rejoindre l’autre rive.
Mais c’est tout à fait possible. D’autant que, lors de cette traversée que l’on appelle la Transition, vous êtes puissamment aidés… si vous le voulez bien.
Les protections, les secours, les aides ne sont là que si on les demande, sincèrement, et qu’on les accueille telles qu’elles se présentent, sans impatience, sans s’angoisser inutilement, et surtout… sans exigence. C’est cela l’Amour inconditionnel. De l’autre côté du voile, ils savent mieux que nous ce que cela signifie car ils baignent dans cet Amour inconditionnel. Cependant, ils connaissent eux aussi et à leur niveau, des difficultés et des épreuves car les forces adverses ne leur facilitent pas la tâche…
Prenons donc exemple sur eux en étant pleinement confiants en l’Amour, en notre capacité à faire face à tout défi, car nous sommes en réalité plus puissants que nous le croyons, au delà de ce que nous pouvons imaginer.

Pratiquer le Tout Amour au quotidien demande juste de l’entraînement :
De rester vigilant, à l’affût des pièges possibles, tendus même parfois par nos proches (de façon inconsciente) et d’être aux aguets lorsque nous sortons de notre « bulle de sécurité » et d’Amour préservé.
De ne pas céder à la colère, au jugement, à la critique facile, mais également au désarroi, au marchandage et à la cupidité d’autrui.
D’éviter de nourrir des pensées négatives, de céder aux tentations, à la facilité et à l’adversité.

Certes, ce n’est pas facile mais si l’on veille constamment à ne pas se laisser « tirer vers le bas » cet entraînement devient une pratique quotidienne et, après quelques  temps, on se sent plus confiant, plus solide, plus fort et surtout… plus aimant.
L’Amour se nourrit d’amour au quotidien, de petites attentions, de sourires et de rires, de partages et de chaleur humaine.
Il se nourrit de la beauté d’un paysage, de la complicité d’un animal ou d’une fleur, de la fraîcheur de la bise matinale et des rayons du soleil couchant qui embrase l’horizon.

Le Tout Amour se vit au quotidien et ne demande qu’à grandir dans votre coeur aimant et aimé de la Source.
Et la Source vous le rend bien, parfois plus rapidement que vous le pensez…

Vivre le Tout Amour au quotidien

 

J’aurai le plaisir de vous rencontrer sur ce sujet
lors de la conférence à Marseille le 22 novembre

Que la Lumière et l’Amour guident chacun de vos pas.

Patrick Giani

Partagez